Patrizia Cattaneo


Aller au contenu

Menu principal:


Extirpée des griffes d'une sorcière

Père Bianco

JE ME SUIS EXTIRPEE DES GRIFFES D'UNE SORCIERE
grâce à un pèlerinage au Père Bianco

Bonjour je m’appelle Viviane et j'habite Paris. A 35 ans passé, je n’avais jamais été heureuse dans la vie: succession d’échecs, de fausses opportunités professionnelles et amoureuses, lourdes et longues responsabilités etc. Ma vie avait aussi été jalonnée par la rencontre de personnes mal intentionnées sous de belles apparences.

Depuis juin 2008, j’avais de violentes douleurs intestinales inqualifiables qui étaient apparues d’un coup, sans aucun motif, et se répétaient avec une fréquence indéterminée (ces douleurs me prenaient n’importe quand, n’importe où et avec une durée et une intensité différente à chaque fois, ce qui m’obligeait à m’allonger même par terre; parfois pendant des heures en attendant que ça passe!). Je vivais donc dans le stress permanant et ne sortais que pour l’indispensable.

Après plusieurs dépressions et la pensée erronée que Dieu n’entendait pas mes prières depuis tant d’années, en Février 2009, conseillée par une «amie», je consultai une «sorcière» à Paris qui avait même son site internet! (sérieux garanti!). A ce moment j’ignorais que c’était sérieusement maléfique.

Cette dernière m’a intelligemment soutiré 670 € sur mes économies (sachant que je n’avais pas de revenus) pour un magnétisme de 6 mois voire plus (selon la difficulté) sur ma photo, censé «retirer» les maléfices que j’avais sur moi depuis de longues annéeset m’apporter la «protection» grâce à ses pouvoirs. Elle me faisait comprendre que je n’étais vraiment pas obligée de le faire mais que c’était le seul moyen de changer de vie et d’aller mieux… J’étais sceptique mais étant désespérée et voyant plusieurs éléments rassurants, j’acceptai.
Elle portait la croix autour du cou, son oncle était prêtre (soit disant) elle connaissait beaucoup de choses de ma vie connues par moi seule, et elle voulait même me donner un coup de pouce professionnel.

Le jour même puis le lendemain je constatai un changement extraordinaire, je me sentais anormalement bien! j’avais une forme inexpliquée comme si j’avais pris de la vitamine C puissance 10.000!!! à tel point qu’en 36 heures j’ai fait plus de choses chez moi qu’en un an. Même ma jeune sœur qui vivait chez moi n’en revenait pas.

Moi qui avais été dans la torpeur et la souffrance morale si intense depuis tant d’années (à vrai dire depuis ma petite enfance) j’étais ravie de ce qui m’arrivait et loin de m’imaginer ce qui allait suivre…

Le lendemain j’ai constaté que je n’avais pas dormi depuis la fameuse «consultation» donc plus de 48 heures. Je commençais à être très fatiguée (en plus de l’énergie dépensée) mais je n’arrivais absolument pas à dormir. J’ai recommencé à éprouver de la tristesse et du désespoir mais d’une façon plus intense. La voyante (fine psychologue) me disait que c’était normal, que c’était le mal qui partait et que mon cas était assez difficile à résoudre.

Les jours qui ont suivis ont été les plus horribles de ma vie. Moi qui pensais avoir touchée le fond, avec ma vie remplie d’épreuves, j’ai découvert qu’il y avait encore pire: perdre son âme Car c’est ce qui était en train de m’arriver. Je ne dormais plus du tout! J’étais devenue complètement insomniaque! Je sentais que quelqu’un était assis sur mes épaules, je ne pouvais plus rien faire à cause du poids; par moment, même me lever pour aller aux toilettes était une épreuve.

Une fois quelque chose à tenté de m’étouffer en appuyant sur ma poitrine alors que j’étais allongée. Mon chat grognait sur moi et crachait de peur, tout en regardant de façon étrange au dessus de ma tête. Il avait peur et me fuyait (lui qui me collait tout le temps).

Personne ne comprenait ce qui m’arrivait (moi non plus d’ailleurs). Dès que je fermais les yeux pour essayer de dormir, je voyais des têtes de démons effroyables qui voulaient se jeter sur moi! J’avais des vertiges terribles même allongée. J’étais comme soûle et droguée à la fois. Je n’avais plus envie de vivre, je pensais à toutes les façons possibles de me suicider, je passais mes nuits entières accroupie ou recroquevillée par terre à pleurer (je fuyais mon lit et même ma chambre). Je n’arrivais même plus à prier, ni même à demander de l’aide au Seigneur ou à qui que ce soit d’autre. La seule pensée qui m’a retenue du suicide était ma fille, qui allait s’occuper d’elle si je mourais. Je l’élevais seule et n’avais confiance en personne pas même en mes parents qui vivaient à plus de 5000 kms. J’avais des douleurs à la tête qu’aucun médicament ne pouvait soulager, malgré l’essai de plusieurs d’entre eux et dont j’avais largement dépassé les doses autorisées. Aucun médicament ne put soigner non plus mon insomnie, ni ma dépression sans fond.


Je voudrais préciser quelque chose d’important avant de continuer

En septembre 2008, après un épisode particulièrement douloureux dans ma vie, j’ai tapé sur internet quelque chose du genre: «guérison du cœur» car mon cœur avait trop souffert de façon continuelle et j’avais besoin de le guérir. C’est là que je suis tombée sur le livre de Patrizia Cattaneo «La guérison du cœur» Ed. du Parvis. Je l’ai commandé tout de suite sans savoir vraiment ce qu’il contenait. Moi qui pensais que la confession était inutile! Après la lecture de ce livre (lu entièrement en une après-midi) je compris mon erreur et je partis me confesser pour la première fois une semaine après, le 16 octobre 2008.
Je dois dire que dans la paroisse dans laquelle je fais le catéchisme, il est véhiculé «l’idée moderne» que le diable n’existe pas et que tout le monde va au paradis quoiqu’il ait fait sur terre (!!!). Ce à quoi j’ai cru pendant quelques années avant 2009. En découvrant ce livre, j’ai aussi découvert le site de Patrizia Cattaneo, ainsi que ses pèlerinages à Torre Le Nocelle au Père Bianco. Je voulais y aller en octobre 2008 mais après une longue hésitation je n’y suis pas allée (tout du moins pas à cette période).


Je reviens içi à mon histoire

Moi qui avait fini par croire comme les autres et à enseigner aux enfants (pardon Seigneur) que le diable n’existait pas, je n’avais qu’à fermer les yeux pour voir ses sbires et sentir leur présences autour de moi et même sur moi.
N’ayant plus du tout de vie sociale ni l’envie de vivre j’ai décidé de faire enfin ce pèlerinage en reconnaissant que j’en avais réellement besoin.
Avant de prendre l’avion pour l’Italie, j’ai prévenu la voyante-sorcière que j’allais à un pèlerinage sans donner trop de détails. Cependant elle décida immédiatement de suspendre son magnétisme sur moi jusqu’à mon retour où elle reprendrait.

Mi avril 2009, je pris donc l’avion pour Naples avec ma sœur, le lieu du rendez-vous des pèlerinages de Patrizia Cattaneo. Le vendredi au moment où j’entrai pour la première fois dans l’église de Saint Cyriaque, j’ai senti «le poids» tomber (en glissant) de mes épaules et de ma tête. Je me suis sentie tellement plus légère! J’étais stupéfaite. Puis j’y ai choisi ma place et y ai déposé mon sac et je suis allée à la boutique attenante. Pendant que j’étais en train de choisir les chapelets que je voulais acheter, ma douleur au cerveau a instantanément disparue (elle avait commencé à régresser quand le poids était tombé) mais le ressenti était spectaculaire!

Entendre les cris des personnes dérangées par le démon, pendant les prières de délivrance du Père Bianco, m’a très positivement bouleversée ! C’était très impressionnant et heureusement pour moi car c’est exactement ce qu’il me fallait pour me rapprocher de Dieu, Je n’avais pas peur et mon âme a été profondément secouée car j’avais des preuves supplémentaires sous les yeux que le diable existe bien et qu’il fait des ravages dans la vie des enfants de Dieu.
J’ai compris à quel point j’avais vécu toute ma vie dans l’ignorance. Cette ignorance qui aurait pu me coûter mon âme…

Après nous avons rencontré individuellement le Père Bianco qui m’a imposé les mains sur la tête et le ventre. A partir de ce moment je n’ai plus eu une seule fois de douleurs semblables à ce que j’avais connu.

A mon retour en France, la «sorcière» a voulu reprendre «son travail» sur moi, comme convenu.

Par téléphone, je lui ai demandé de cesser toute pratique et de ne plus faire quoi que ce soit sur moi, j’ai exigé qu’elle me renvoie ma photo (et celle de ma fille qu’elle m’avait aussi demandée), je lui ai demandé qu’elle me rembourse une partie de ce que je lui avais versé, à savoir 300 € ou même moins, ce qu’elle refusa d’office. Visiblement j’étais la première victime qui s’extirpait de ses griffes car elle me demanda: "Mais quelle protection vous a-t-on proposé là-bas?" je lui répondis: "Celle de Dieu!".

Elle a essayé de me faire croire que j’étais dans l’erreur, mais je lui ai bien fait comprendre que c’était mon choix et que NON je ne reviendrai pas sur ma décision et que OUI je rompais tout «contrat» avec elle et ce, de façon définitive. Elle ne me renvoya que les photos (en ayant auparavant exigé que je lui envoie un timbreune enveloppe!) que j’ai immédiatement brûlés à leur réception.

Grâce à Dieu j’ai fait ce pèlerinage alors que cette sorcière n’avait pas encore «fini» son travail de protection… diabolique! Je ne veux même pas imaginer ce qui se serait passé si j’avais attendu trop longtemps…

Aujourd’hui, 2 ans et demi après, je n’ai plus jamais eu de dépression ni même de déprime. J’ai la joie de vivre même dans les difficultés. Difficultés qui s’arrangent tout doucement parfois même par intervention divine...

Grâce à ce pèlerinage, et à d’autres évènements également, ma foi et ma confiance en Dieu ont grimpé en flèche J’ai aussi appris à dialoguer avec Dieu dans mon cœur et je reçois TOUJOURS une réponse d’une façon ou d’une autre.

Le malin ne lâchant pas prise aussi facilement, j’ai compris que nous ne sommes jamais à l’abri d’autres attaques démoniaques, mais que nous avons les moyens de nous défendre (confession, eucharistie, prières quotidiennes, sacramentaux, chapelets, oraisons….).

J’espère que mon témoignage fera comprendre à tout ceux qui consultent des voyants, sorciers, devins ou autres magnétiseurs pour aller mieux dans leur vie, qu’ils se leurrent TOTALEMENT. Que même s’il y a de signifiantes améliorations quelles qu’elles soient (physiques, psychiques, financières, professionnelles, amours ou autres….) de courtes durées comme pour moi (2 jours) ou sur plusieurs années sachez qu’elles ne viennent pas de Dieu! Que les pouvoirs de tout ces gens ne viennent pas de Dieu (comme j’ai pu le penser) mais du diable. Brisez tout pacte avec eux et revenez vers Dieu car vous vous exposez à la perte de votre âme et il n’y a rien de plus précieux.

J’ai compris que si Dieu avait accepté que je souffre tant, c’était pour que je me rapproche de lui, que je m’améliore (dans tout les sens du terme et en particulier dans la pratique intérieure de ma foi) que je puisse aider les autres (catéchisme, messes et prières fréquentes pour les défunts, etc.)

Sachez que JESUS est le seul chemin, la seule vérité et la vraie VIE.



Présentation | Pèlerinages | Père Bianco | Frère Cosimo | Père Matteo | P. Cipriano | N.D. Avocate | Saint Joseph Moscati | Padre Pio | Père Tardif | Diable-enfer | Récits des exorcistes | Eglise | Santé naturelle | Articles | Devotions | Livres-dvd | Liens | Vie sociale | Ecrivez au Père Bianco | Demande d'information | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu