Patrizia Cattaneo


Aller au contenu

Menu principal:


Le diable imaginaire

Diable-enfer

LE DIABLE EST SOUVENT PLUS DANS LA TETE DES PERSONNES QUE DANS LEUR CORPS !

Je suis de plus en plus étonnée de constater que plusieurs personnes que j'accompagne en pèlerinage, accusent le diable d'être l'auteur de tous leurs ennuis et attribuent leurs maux à un envoûtement ou à de la sorcellerie.

Si un homme ou une femme quitte son foyer, on n'attribue pas la responsabilité à son partenaire ou à soi-même, mais à un envoûtement ! Si on ne trouve pas de travail ou si on vit une série d'échecs, on pense être envoûté. On ne pense pas à s'interroger pour savoir quel est le plan de Dieu sur sa vie ou sur ses capacités professionnelles. C'est délirant, car dans 99 % des cas, il s'agit de problèmes pour lesquels le diable n'a rien à voir. Bien entendu, il nous tente tous et nous pousse à commettre des péchés, mais son action ordinaire se limite à cela. Le vrai envoûtement et la possession diabolique, comme toute action extraordinaire du diable, est rare et atteint uniquement son but si Dieu le permet ! Ainsi, pour les maladies, on pense souvent qu'elles sont provoquées par un envoûtement !

Mais parfois - c'est étonnant ! - les pèlerins ne sont pas satisfaits quand l'exorciste les rassure en disant que le diable n'a rien à voir avec leurs problèmes ou maladies et qu'ils ne sont ni envoûtés ni possédés par le diable. Les exorcistes se plaignent :
"Que les gens sont bizarres ! Tu leur dis qu'elles n'ont pas le diable et elles sont déçues!". Ce genre de personnes, dès le lendemain, mettent tout en place pour chercher un autre exorciste qui leur dise qu'elles ont le diable.

Il est certain que le diable, s'il est là, est obligé de se manifester après la bénédiction de deux exorcistes (Père Bianco et Père Cipriano) et après avoir prié près de la tombe du Père Matteo d'Agnone. Mais il y a des personnes tellement attachées à leurs convictions d'être envoûtées ou possédées, sans pourtant manifester aucune réaction à la bénédiction des exorcistes, qu'aucun exorciste n'arrive à "exorciser" leurs peurs et à les persuader
que le seul mal dont elles souffrent est dans leur tête ! Il s'agit d'obsessions psychiques qui peuvent se soigner avec l'aide d'un bon psychologue et par un chemin de foi, car la vraie foi ne craint pas le diable, mais est centrée sur l'action de Dieu.

Mais peut-être est-il plus facile de se considérer comme étant des victimes du diable, de rester dans le péché par exemple du concubinage et d'aller demander des exorcismes, plutôt que de faire un chemin de conversion et d'assumer la responsabilité de ses maux !

Présentation | Pèlerinages | Père Bianco | Frère Cosimo | Père Matteo | P. Cipriano | N.D. Avocate | Saint Joseph Moscati | Padre Pio | Père Tardif | Diable-enfer | Récits des exorcistes | Eglise | Santé naturelle | Articles | Devotions | Livres-dvd | Liens | Vie sociale | Ecrivez au Père Bianco | Demande d'information | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu