Patrizia Cattaneo


Aller au contenu

Menu principal:


Témoignages Cosimo 2014

Frère Cosimo

TEMOIGNAGES DE GUERISON-CONVERSION-DELIVRANCE
DE NOS PELERINS A N.D. DU SCOGLIO


Sur la photo: frère Cosimo

Mon livre «Cosimo et les miracles de ND du Scoglio» vient juste de paraître aux Ed. du Parvis, lorsque je reçois les derniers témoignages de grâces que mes pèlerins ont reçues en ce lieu béni.

L’année dernière, une dame, malade de cancer au dernier stade et déclarée incurable par les médecins, est venue à ND du Scoglio. Son mari, médecin, affirmait que la science ne pouvait plus rien faire pour elle et que c’était seulement sa foi qui la tenait encore en vie. Il vient juste de m’écrire: «Bonne nouvelle pour mon épouse qui est en rémission complète; elle prend juste encore un médicament pour éviter la récidive; j'aimerais bien savoir si la Vierge de Scoglio est l'instigatrice auprès de son Fils, car j'ai sa photo sur ma table de nuit».

A son retour du pèlerinage de juillet 2014, une pèlerine m’a écrit : «Ce pèlerinage a été tellement important pour moi; j'étais arrivée épuisée, fatiguée spirituellement. Je vivais de grands combats et j'avais également un blocage. Je suis repartie libérée, légère, me sentant consolée, aimée, accueillie à bras ouverts. Oui, un nœud terrible s'est dénoué. J'ai aussi ressenti une chaleur lors de la prière publique du frère Cosimo ! Je l'ai sentie sur le haut du crâne, comme une baignée d'huile descendant tout doucement sur la moitié du front, tout autour! ».

C’est le témoignage d’un adolescent, en pleine crise de foi, qui nous a tous touchés à la fin du pèlerinage, sur la route du retour vers l’aéroport. Ses parents l’ont amené au Scoglio en prétextant lui offrir des vacances à la mer en Italie: des "vacances spirituelles", ils ont bien précisé. L'enfant a accepté. Le matin, il allait à la mer et l’après-midi au Scoglio : «Cela a été une belle expérience, j’ai commencé à prier le chapelet. Je suis arrivé non croyant et je suis reparti converti», c’est en synthèse son témoignage. Il était ravi de frère Cosimo, de l’ambiance de prière et de ND du Scoglio.

Plusieurs pèlerins ont senti le parfum mystique de fleurs qui se dégage de l’ermite de l’Aspromonte ou qu’on ressent de temps en temps dans ce lieu de culte. C’est le parfum du Paradis que la Vierge Marie, par ses apparitions dans ce lieu béni, est venue apporter sur la terre.

Que Dieu soit loué et béni à jamais

Patrizia Cattaneo

Juillet 2014

Présentation | Pèlerinages | Père Bianco | Frère Cosimo | Père Matteo | P. Cipriano | N.D. Avocate | Saint Joseph Moscati | Padre Pio | Père Tardif | Diable-enfer | Récits des exorcistes | Eglise | Santé naturelle | Articles | Devotions | Livres-dvd | Liens | Vie sociale | Ecrivez au Père Bianco | Demande d'information | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu